Lyon, la ville aux trois fleuves

Le Rhône est le seul fleuve reliant la Méditerranée à l’Europe du Nord. Il constitue depuis l’antiquité un axe majeur de circulation des populations et des marchandises.

On trouve ainsi des traces d’occupation dès la préhistoire. Dès l’Antiquité, l’étain, le cuivre ou les peaux du nord sont échangées contre des productions de l’Orient et de la Méditerranée (ivoire, épices, étoffes, etc.).

La Saône prend sa source au pied de la falaise des Monts Faucilles dans le département des Vosges et se jette dans le Rhône à Lyon.

La Saône est d’ailleurs la première rivière de France par la taille de son bassin versant avec 30 000 km² (soit 1/18e du territoire métropolitain).

Enfin, d’aucuns considèrent le Beaujolais comme le troisième fleuve qui coule à Lyon. Sa production moyenne s’élève à 1,1 million d’hectolitres par campagne réparti en douze AOC Beaujolais, Beaujolais Villages et dix Crus (Morgon, Régnié, Moulin à Vent, Côte de Brouilly, Brouilly, Julienas, Saint-Amour, Chenas, Chiroubles et Fleurie).
© Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.
Publicités

Une réflexion au sujet de « Lyon, la ville aux trois fleuves »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s