Lumières sur Lyon

L’inauguration d’une statue de la Vierge au sommet de la colline de Fourvière initialement prévue le 8 septembre 1852 est repoussée au 8 décembre en raison d’une crue de la Saône. Le jour venu, le mauvais temps va de nouveau contrarier les réjouissances : alors que les autorités sont sur le point d’annuler l’inauguration, les Lyonnais disposent spontanément des bougies à leurs fenêtres, et à la nuit tombée, la ville entière est illuminée. 

Ce soir là, une véritable fête est née !

En 1989, les mises en lumière des sites patrimoniaux, des paysages de fleuves et de collines, des quartiers et des voies habillent l’ensemble de la ville et participent au cadre de vie nocturne et à la beauté du territoire. Depuis 1999, la Fête des Lumières se déroule sur une durée de quatre jours. Pendant cette période, plusieurs millions de personnes déambulent dans toute la ville.

Voici quelques images de l’édition 2018.

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.

Un « superbowl » au collège de Pine Ridge

Aujourd’hui je vous emmène à un match de football américain au collège de Red Cloud, à Pine Ridge dans le Dakota du Sud.

Pas facile de photographier un sport où l’on ne comprend rien !
Surtout que l’équipe de Red Cloud (en bleu) a atomisé les Warriors par un 50 à 0 au bout de deux quarts-temps ce qui a entraîné l’arrêt du match juste au moment où je commençais à savoir où regarder.

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.

Yvoire à voir en Noir & Blanc

Village médiéval situé sur les bords du Léman, Yvoire est déjà une seigneurie lorsque Amédée V, Comte de Savoie, décide au début du XIVème d’en faire une forteresse imprenable. Il subsiste de cette époque des vestiges essentiels : château, portes, remparts…

Ce bourg, aujourd’hui membre de l’Association des Plus Beaux Villages de France, a célébré son 700ème anniversaire en 2006.

Comme le temps était plutôt maussade ce dimanche, c’est en noir et blanc que je vous propose cette petite visite photographique.

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.

 

C’est bientôt l’hiver …

Et pour nous y préparer, voici quelques images de paysages hivernaux, réalisées au Cirque de Saint-Même en Chartreuse au mois de février de cette année.

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.

Salon Epoqu’Auto 2018

La 40eme édition du Salon Epoqu’Auto s’est tenue dans les halls d’Eurexpo, à Lyon, le week-end dernier : 700 exposants sur plus de 50 000 m², 60 000 visiteurs attendus pour admirer des véhicules du passé, des voitures d’exception d’une grande rareté, fureter à la recherche de la pièce détachée manquante …
Le salon Epoqu’Auto est organisé depuis 1979 par les adhérents du Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes.

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.

Deadwood

Suite à l’annonce par le colonel Custer (voir mon article précédent sur Little Big Horn) de la découverte de gisements d’or dans les Black Hills, et la ruée vers l’or qui en découla, Deadwood a été fondée illégalement sur un territoire indien concédé par le gouvernement américain en 1868 au peuple lakota.

La ville devint dès 1876 une ville réputée pour ses  bandits-manchots et ses maisons closes (c’est base du scénario de la série télévisée Deadwood), et aussi pour avoir été le théâtre du meurtre de Wild Bill Hickok et le lieu de sépulture de Calamity Jane.

Wild Bill Hickok, faisant fonction de shérif à Abilène, Kansas, joue un peu trop avec ses revolvers, et doit partir après avoir tué par erreur son adjoint. Il joue alors dans le spectacle itinérant de Buffalo Bill, puis part chercher de l’or dans le Wyoming. Peu de temps après, il arrive dans les Black Hills, avec Calamity Jane comme compagne de route. Le 2 Août 1876, Wild Bill joue au poker dans un saloon de la ville. C’est alors qu’il est tué dans le dos par un certain Jack McCall. Un spectacle rejouant la scène se déroule chaque jour au Saloon#10.

La ville continua de prospérer devenant un centre minier important des Black Hills, et fut inscrite au patrimoine national américain en 1961.

Et c’est ici que se termine notre périple western !

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.

 

Automne dans les Black Hills

Les black Hills (littéralement « collines noires », Pahá Sápa en Lakota) sont une chaîne de montagnes située dans la partie occidentale du Dakota du Sud. Le nom de Black Hills, traduit littéralement du Lakota, vient du fait qu’elles apparaissent sombres quand on les observe d’une certaine distance, du fait de leur couverture arborée.
Cette région touristique est réputée pour son cadre agréable; Spearfish Canyon est une vallée encaissée dans le Nord de la Forêt Nationale des Black Hills.

Les Black Hills sont considérées comme sacrées par les Sioux.

© 2018 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.