Sur la route du Blues

Ils chantaient pour oublier leurs peines : ainsi est né le Blues. Sur les rives du fleuve Mississippi, les esclaves noirs des plantations de coton et de canne à sucre reliaient Memphis à la Nouvelle-Orléans en musique, le long de l’actuelle Highway 61, appelée « Route du Blues ».
Au sud, c’est sur un air de jazz et des chants aux accents cajuns que La Louisiane donne son rythme jusqu’au cœur du dédale sauvage des bayous. Les français y retrouvent avec nostalgie une part de leur histoire américaine…

© 2015 – Copyright Pierre-Jean Durieu
Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits d’utilisation et ne peuvent en aucun cas êtres copiées ou utilisées sans mon autorisation explicite.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.